Enfants d’Auguste Corbet et de Louise Aimée Sénécal

Auguste Corbet, fils de Louis Corbet et Anne Trésor, naît le 14 janvier 1837 à Saint Vaast la Hougue (acte no 7 – vue 605/728 – 1833 ~ 1837). Auguste Corbet, maître au cabotage, âgé de 31 ans, épouse le 9 juillet 1868 à Isigny sur Mer (acte no 9 – vue 114/682 – 1866 ~ 1876) Louise Aimée Sénécal, âgée de 23 ans, sans profession, née le 13 mars 1845 à Isigny sur Mer et y demeurante (acte no 22 – vue 81/588 – 1844 ~ 1853), fille majeure de Jules François Sénécal, entrepreneur de voitures publiques, demeurant à Isigny et de Louise Marie Marie, décédée à Isigny le 25 février 1859. Les époux ont passé contrat de mariage du 2 juillet 1868 à la Cambe (14) devant Maître Bannelois. Les témoins au mariage sont François Auguste Corbet, 39 ans, marin demeurant à Saint Vaast la Hougue, frère de l’époux et Jean Louis Corbet, 34 ans, marin demeurant à Saint Vaast, frère de l’époux.

Auguste Corbet décède le 31 juillet 1894 à Isigny-sur-Mer (acte no 43 – vue 528/594 – 1887 ~ 1895). Il est alors âgé de 57 ans et six mois, marchand épicier, ancien maître au cabotage et décède en son domicile rue Nationale. Quant à son épouse, Louise Aimée Sénécal, elle décède probablement à Bourges, département du Cher (18), après 1910. En effet, Louise Aimée Lesénécal, veuve rentière au mariage de son fils, Auguste Louis Corbet, à Paris, est domiciliée le 18 juin 1910 à Bourges dans le Cher, 22 rue Coursalon.

Auguste Corbet et Louise Aimée Sénécal ont eu 5 enfants.

Augustine Corbet naît le 25 août 1870 à Isigny-sur-Mer (acte no 64 – vue 208/682 – 1866 ~ 1876). Augustine Corbet décède le 28 août 1870 à Isigny-sur-Mer (acte no 73 – vue 242/682 – 1866 ~ 1876).

Louise Berthe Marie Corbet naît le 29 août 1869 à Isigny-sur-Mer (acte no 47 – vue 151/682 – 1866 ~ 1876). Louise Berthe Marie Corbet décède le 23 septembre 1869 à Isigny-sur-Mer (acte no 67 – vue 188/682 – 1866 ~ 1876).

Louise Marie Corbet naît le 10 janvier 1874 à Isigny-sur-Mer (acte no 8 vues 477 et 478/682 – 1866 ~ 1876). Louise Marie Corbet décède le 22 novembre 1874 à Saint Vaast la Hougue, rue Gautier, âgée de dix mois (acte no 156 – vue 92/403 – 1874 ~ 1876).

Paul Adrien Corbet naît le 15 mars 1877 à Isigny-sur-Mer (acte no 22 – vue 8/681 – 1877 ~ 1886). Paul Adrien Corbet, garçon épicier, épouse à Isigny-sur-mer le 7 mai 1906 Victorine Jeanne Le Gorju (acte no 7 – vue 26/176), née aux Oubeaux, situé à proximité d’Isigny-sur-Mer, le 1er mai 1880 et probablement décédée à Paris. Paul Adrien Corbet, caporal au 403e Régiment d’Infanterie, domicilié à Paris, décède « Mort pour la France » le 11 mars 1916 au village de Montbeton dans le Tarn-et-Garonne (acte no 7), à l’Hôpital bénévole No 127bis. Paul Adrien Corbet figure sur le Monument aux Morts 14-18 d’Isigny-sur-Mer.

Monument aux Morts Paul Adrien Corbet

Fiche Isigny-sur-Mer (Calvados) Monument aux Morts Paul Adrien Corbet 1914-1918

Registre matricule : Caen 1897 1001-1415 vues 106 et 107/594 FM 1076

Fiche matricule Paul Adrien Corbet

Registre Matricule 1076 Caen Classe 1897 – Paul Adrien Corbet

Fiche matricule Paul Adrien Corbet (partie 2)

Registre Matricule 1076 Caen Classe 1897 – Paul Adrien Corbet (suite)

Fiche matricule Paul Adrien Corbet (partie 3)

Registre Matricule 1076 Caen Classe 1897 – Paul Adrien Corbet (fin)

Auguste Louis Corbet naît le 4 mai 1872 à Isigny-sur-Mer (acte no 30 – vue 328/682 – 1866 ~ 1876). Auguste Louis Corbet, commissionnaire-messager domicilié à Paris 135 rue d’Aboukir, épouse le 18 juin 1910 à Paris 2ème arrondissement (acte no 395), Andrée Camille Renouard, lingère domiciliée à Paris 135 rue d’Aboukir, née le 13 novembre 1888 à Chabris dans l’Indre (acte no 59), fille majeure de Elie Renouard et de Marie Louise Classiau. Le mariage est dissous par jugement de divorce rendu le 22 mai 1920 par le Tribunal Civil de la Seine. Andrée Renouard épouse en secondes noces le 10 février 1930 à Bourges Max William Chaumuzeau (acte no 28). Andrée Renouard (épouse Chaumuzeau) décède le 31 janvier 1970 à Grasse, 78 boulevard Victor Hugo, domiciliée Les Marronniers (acte no 47).

Registre matricule : Caen 1892 1001-1392 vues 129 et 130/502 FM 1101

Fiche matricule Auguste Louis Corbet

Registre Matricule 1101 Caen Classe 1892 – Auguste Louis Corbet

Fiche matricule Auguste Louis Corbet (partie 2)

Registre Matricule 1101 Caen Classe 1892 – Auguste Louis Corbet (suite)

Fiche matricule Auguste Louis Corbet (partie 3)

Registre Matricule 1101 Caen Classe 1892 – Auguste Louis Corbet (fin)

Les enfants d’Amand Léonore Corbet et de Rosalie Adélaïde Leterrier

Amand Léonore Corbet naît le 6 avril 1831 à Saint Vaast la Hougue (acte no 57 – vue 35/340 – 1831 ~ 1832), de Louis François Bonaventure Corbet et d’Anne Scholastique Trésor.

Amand Léonore Corbet, âgé de trente ans, marin, domicilié à Saint Vaast, épouse le 13 novembre 1861 à Saint Vaast la Hougue, Rosalie Adélaïde Leterrier (ou Le Terrier), âgée de 27 ans, couturière, née le 18 mars 1834 à Saint Vaast la Hougue (acte no 46 – vue 199/728 – 1833 ~ 1837) et y domiciliée, fille majeure de Nicolas Leterrier, natif de Réville et d’Augustine Marie Antoinette Hamel, native d’Octeville-l’Avenel, journaliers, domiciliés également à Saint Vaast (acte no 194 – vue 431/469 – 1859 ~ 1861). Les époux ont passé contrat de mariage devant Me Bouillon, notaire à Saint Vaast, le 11 novembre 1861.

Amand Léonore Corbet, marin pêcheur, retraité de la marine, décède le 27 mai 1888 à son domicile 1 Impasse Bertrand à Cherbourg (acte no 484 – vue 125/291 – 1888). Rosalie Adélaïde Leterrier, son épouse, couturière, décède le 21 mai 1915 à Cherbourg, à son domicile sis 1 Impasse Bertrand (acte no 720).

Médaille de Crimée

Avers et revers de la médaille de Crimée

Amand Léonore Corbet et Rosalie Adélaïde Leterrier ont eu 3 enfants.

Louis Amand Corbet (voir l’article intitulé « Louis Amand Corbet et Marie Julienne Lopin, 1 Impasse Bertrand à Cherbourg ».

Octavie Augustine Léonie Corbet naît le 5 avril 1866 à Saint Vaast la Hougue (acte no 85 – vue 231/501 – 1865 ~ 1867). Octavie Augustine Léonie Corbet, domiciliée avec sa mère, rue du Chantier, Impasse Bertrand, épouse le 5 novembre 1892 à Cherbourg, Emmanuel Auguste Crestey (acte no 244 – vues 255 et 256/298 – 1892), charpentier, domicilié depuis moins de six mois à Cherbourg, rue du Chantier, Impasse Bertrand et avant en garnison à Saint-Malo, né à Saint Vaast le 11 novembre 1868, fils d’Auguste Bienaimé Crestey décédé en mer le 18 novembre 1889 et de Caroline Rosalie Thérèse Laurent, décédée à Saint Vaast le 27 juillet 1871. Octavie Augustine Léonie Corbet, couturière, épouse d’Emmanuel Auguste Crestey, décède le 4 septembre 1895 à Cherbourg, rue du Chantier, Impasse Bertrand (acte no 817 – vue 211/318 – 1895).

Rose Julienne Corbet naît le 14 décembre 1867 à Saint Vaast la Hougue (acte no 183 – vue 467/501 – 1865 ~ 1867). Rose Julienne Corbet décède le 5 janvier 1868 à Saint Vaast la Hougue, âgée de vingt jours, au domicile de ses parents, rue Vérus, aujourd’hui rue de Verrüe (acte no 4 – vue 5/475 – 1868 ~ 1870).

Louis Amand Corbet et Marie Julienne Lopin, 1 Impasse Bertrand à Cherbourg

Fils d’Amand Léonore Corbet, marin et de Rosalie Adélaïde Leterrier, couturière, Louis Amand Corbet naît le 6 septembre 1862 à Saint Vaast la Hougue (acte no 142 – vue 83/468 – 1862 ~ 1864). Quartier maître mécanicien de première classe à bord de l’aviso l’Élan, domicilié à Lorient, il épouse le 15 juillet 1889 à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) Marie Julienne Lopin (ou Laupin), repasseuse et lessivière, née le 25 janvier 1861 à Coëtano en Bubry dans le Morbihan (acte no 18 – vue 266/482 – 1856 ~ 1863), fille majeure de feu François Lopin, charron, décédé à l’Hospice de Lorient le 20 janvier 1883 (acte no 46 – vue 13/218 – 1883) et de feue Jeanne Robic, cultivatrice décédée à Bubry le 24 novembre 1872 (acte no 108 – vue 590/598 – 1868 ~ 1872).

Louis Amand Corbet, médaillé du Tonkin en 1883 et médaillé de Madagascar en 1884, retraité de la Marine, décède le 23 août 1934 à Cherbourg, en son domicile, rue Emmanuel Liais, Impasse Bertrand (acte no 528).

Médaille commémorative de l'expédition du Tonkin 1883-1885

Médaille de Chine TONKIN 1883-1885 AVERS

Marie Julienne Lopin décède quant à elle le 7 juin 1941 à Cherbourg (acte no 354), en son domicile, rue Emmanuel Liais, Impasse Bertrand.

Louis Amand Corbet et Marie Julienne Lopin ont eu 7 enfants.

Adolphe Corbet naît le 5 mars 1888 à Saint-Malo, Ille et Vilaine (acte no 54). Cet enfant a été légitimé dans le mariage de ses père et mère, Louis Amand Corbet et Marie Julienne Lopin. Domicilié à Cherbourg, rue Emmanuel Liais 1 Impasse Bertrand avec ses père et mère, il épouse le 16 novembre 1912 à Cherbourg Augustine Félicité Jeanne Léonard, couturière, domiciliée à Cherbourg rue Emmanuel Liais au 11 Impasse Bertrand (acte no 331) et née à Cherbourg le 12 octobre 1889 au 32 rue de l’Ancien Quai (acte no 662 – vue 177/244 – 1889), fille majeure et légitime de Paul Charles Léonard décédé au même lieu le 22 octobre 1908 et de Léonie Augustine Rosalie Bertaux, décédée au même endroit le 21 janvier 1910. Adolphe Corbet, chaudronnier et retraité de l’Arsenal de Cherbourg, décède le 3 juin 1942 à Saint-Lô d’Ourville, en son domicile « rue d’Ourville » (acte no 4). Augustine Félicité Jeanne Léonard, sans profession, décède le 2 octobre 1967 à son domicile 22 rue Bonissent à Equeurdreville-Hainneville (acte no 94).

Médaille commémorative de Madagascar

Médaille commémorative de Madagascar seconde expédition en 1894-1895

Louise Octavie Léonie Corbet naît le 27 juin 1891 à Cherbourg, rue du Chantier (aujourd’hui rue Emmanuel Liais), 1 Impasse Bertrand (acte no 512 – vue 135/240 – 1891) et décède également à Cherbourg le 31 août 1898 (acte no 643 – vue 172/282 – 1898).

Germaine Armande Corbet naît le 5 mai 1893 à Cherbourg, 97 rue de la Duché (acte no 347 – vue 91/255 – 1893). Germaine Armande Corbet épouse à Cherbourg le 7 février 1914 en premières noces Victor Alexandre Leperchey (acte no 37), matelot au premier dépôt des équipages de la flotte à Cherbourg domicilié au Havre, 41 rue des VIviers, né le 22 février 1891 au Havre, 103 rue Thiers (acte no 665 – vue 180/626 – 1891 ~ 1891/06/30), fils majeur de Pierre Victor Leperchey, menuisier et de Rosalie Victorine Madeleine Corbet, marchande, et décédé le 28 février 1921, 55bis rue Gustave Flaubert au Havre (acte no 662 – vue 141/612 – 1921 ~ 1921/06/29), chauffeur marin de la Gascogne, domicilié 40 rue des Viviers au Havre. Veuve de Victor Alexandre Leperchey, elle épouse le 30 août 1924 à Cherbourg en secondes noces René Auguste Leportois (acte no 226), cordonnier domicilié 30 rue de l’Ancien hôtel Dieu, né le 21 octobre 1881 à Cherbourg, rue Corne-de-Cerf (acte no 642 – vue 173/225 – 1881), fils dAnselme Prosper Jean Baptiste Leportois, cocher et d’Esther Louise Françoise Gravant. Germaine Armande Corbet, repasseuse, décède le 18 janvier 1971 à Cherbourg.

Henri Clément Corbet naît le 26 septembre 1894 à Cherbourg, 97 rue de la Duché (acte no 616 – vue 166/243 – 1894). Henri Clément Corbet, charpentier en fer, résidant et domicilié à Cherbourg 1 Impasse Bertrand, épouse le 3 septembre 1921 à Cherbourg en premières noces Alice Marie Le Marois ou Lemarois (acte no 299), sans profession, née le 17 mars 1900 à Equeurdreville (acte no 92 – vue 53/242 – 1900), fille majeure de Charles Bernardin Le Marois, menuisier, décédé, domicilié à Equeurdreville 22 rue Amiral Courbet et de Clémence Augustine Adèle Bonnissent, couturière. Le mariage de Henri Clément Corbet et d’Alice Marie Le Marois est dissous par jugement de divorce le 15 juillet 1930 par le Tribunal de la Manche, Section de Cherbourg et transcrit le 10 octobre 1931. Alice Marie Le Marois épouse en secondes noces le 17 février 1934 à Beauvais dans l’Oise, Léopold Auguste Bernard Ansot, monteur des Postes, né à Barfleur le 15 octobre 1901. Alice Le Marois décède le 6 mai 1988 à Saint-Vigor-le-Grand, route de Courseulles, dans le Calvados, retraitée domiciliée 23 rue Saint-Jean à Bayeux. Henri Clément Corbet épouse en secondes noces le 13 mai 1933 à Cherbourg Germaine Henriette Elisa Moulin, née le 19 juin 1911 à Saint-Pierre-Église (acte no 56), fille de Victor Auguste Alexandre Moulin, cultivateur domicilié village de Hacouville et de Marie Berthe Morel. Germaine Henriette Elisa Moulin décède le 6 mars 1937 à Cherbourg, 13 rue de Sennecey (acte no 163). Henri Clément Corbet, ouvrier aux Constructions Navales, domicilié 13 rue de Sennecey, décède le 28 mars 1938 à Cherbourg, 61 rue de l’Abbaye (acte no 196).

Georges Eugène Corbet naît le 23 avril 1898 à Cherbourg, 1 Impasse Bertrand (acte no 309 – vue 82/267 – 1898). Georges Eugène Corbet décède le 6 janvier 1903 à Cherbourg, 1 Impasse Bertrand (acte no 21).

Louis Amand Corbet naît le 9 juin 1899 à Cherbourg, 1 Impasse Bertrand (acte no 437 – vue 118/267 – 1899). Louis Amand Corbet, manœuvre domicilié à Octeville 4 rue Berthelot et avant à Cherbourg, rue Emmanuel Liais, Impasse Bertrand, épouse en premières noces à Octeville le 5 novembre 1930, Marie Louise Joséphine Marie, sans profession, domiciliée à Octeville 4 rue Berthelot, née le 28 décembre 1906 à Martinvast, fille d’Athanase Jean Pierre Marie, manœuvre et de Marie Louise Fouquet, ménagère (acte no 167). Le mariage de Louis Amand Corbet et de Marie Louise Joséphine Marie est dissous par jugement de divorce rendu par le Tribunal de première Instance de Cherbourg, le 28 mars 1934. Louis Armand Corbet épouse en deuxièmes noces le 20 août 1934 à Cherbourg, Maria Virginie Valognes (acte no 234), journalière née le 18 septembre 1905 à Brillevast hameau Corbin (acte no 28), domiciliée à Octeville hameau les Pas, fille d’Arsène Jean-Baptiste Valognes, journalier, et de Joséphine Maria Deleuvre. Le mariage de Louis Amand Corbet et de Maria Virginie Valognes est dissous par jugement de divorce rendu le 21 juin 1948 par le tribunal civil de première instance de Cherbourg. Maria Virginie Valognes décède le 13 juillet 1989, en son domicile 1 avenue Qui Qu’En grogne à Carentan (Hôpital Local). Louis Armand Corbet épouse en troisièmes noces le 3 juillet 1961 à Cherbourg, Thérèse Augustine Louise Margrin (acte no 107), sans profession née le 24 janvier 1903 à Cherbourg où elle est domiciliée 24, cité Convents, fille d’Auguste Louis Margrin et de Thérèse Marie Appoline Aubin, divorcée de Louis Fournel. Thérèse Augustine Louise Margrin décède à Cherbourg le 21 mars 1972. Louis Amand Corbet, manœuvre, décède le 18 septembre 1979 à Cherbourg, 46 rue du Val de Saire, Maison de Retraite du Centre Hospitalier Louis Pasteur (acte no 596).

Thérèse Augustine Louise Margrin, employée de commerce domiciliée 7 Impasse Laurent à Cherbourg, épouse en premières noces à Tourlaville le 15 décembre 1923 (acte no 77), Louis Fournel, manoeuvre, né à Tourlaville le 11 septembre 1899 (acte no 237), domicilié Village de la Moignerie, fils de François Marie Alexandre Fournel, cultivateur et de Louise Le Blond. Le mariage de Louis Fournel et de Thérèse Augustine Louise Margrin est dissous par le divorce suivant jugement rendu par la deuxième chambre du tribunal de première instance de l’arrondissement de Rouen à la date du 21 janvier 1933. Louis Fournel épouse en secondes noces à Chatou (Yvelines) le 3 septembre 1949, Suzanne Désirée Lebrun. Louis Fournel décède le 9 août 1972 à Suresnes (Hauts-de-Seine).

Marianne Corbet naît le 30 mai 1901 à Cherbourg et décède le 9 juin 1902 à Cherbourg.

L’impasse Bertrand dans la rue Emmanuel-Liais à Cherbourg :


Agrandir le plan

François Auguste Corbet et Marie Jeanne Rosalie Marion

Les descendants de François Auguste Corbet et de Marie Jeanne Rosalie Marion à Saint Vaast la Hougue

François Auguste Corbet naît le 4 juin 1829 à Saint Vaast la Hougue (acte no 112 – vue 215/434 – 1828 ~ 1830) en présence de Pierre Trésor, voiturier, âgé de 56 ans, aïeul maternel. François Auguste Corbet, marin, épouse le 1er septembre 1856 à Saint Vaast la Hougue (acte no 141 – vues 77 et 78/513 – 1856 ~ 1858) Marie Jeanne Rosalie Marion, sans profession, née à Saint Vaast la Hougue le 6 octobre 1828 (acte no 188 – vue 104/434 – 1828 ~ 1830), y domiciliée, fille majeure de feu Jacques Nicolas Marion décédé à Saint Vaast la Hougue le 21 janvier 1833 et de Rosalie Troude domiciliée en cette commune, native de Valcanville. Ils ont passé Contrat de Mariage devant Me Bouillon, notaire à Saint Vaast la Hougue, le 1er septembre 1856. Marie Jeanne Rosalie Marion décède le 23 mai 1866 à Saint Vaast la Hougue (acte no 132 – vue 256/501 – 1865 ~ 1867), à l’âge de 37 ans et neuf mois, sans profession.

Après le décès de sa première épouse, François Auguste Corbet se remarie le 24 juillet 1867 à Saint Vaast la Hougue avec Marie Victoire Burnouf (acte no 109 – vues 421 et 422/501 – 1865 ~ 1867), fils majeur de Louis François Bonaventure Corbet décédé à Saint Vaast le 30 janvier dernier et de Anne Scholastique Trésor décédée au même lieu le 12 août 1864, veuf de Marie Jeanne Rosalie Marion décédée en cette ville le 23 mai 1866. Marie Victoire Burnouf, sans profession, est née à Lestre le 4 septembre 1832 (acte no 34 – vue 195/206 – 1823 ~ 1832), domiciliée à Saint Vaast, fille de Jean Burnouf, âgé de 70 ans, journalier et domestique à Lestre, domicilié Hameau de l’Église, et de Françoise Bordet décédée à Saint Vaast la Hougue le 25 mai 1866 (acte no 136 – vue 258/501 – 1865 ~ 1867), à l’âge de 72 ans. Un contrat de mariage a été fait le 24 juillet 1867 devant Me Ducet, notaire à Saint Vaast.

François Auguste Corbet décède le 27 juin 1915 à Saint Vaast la Hougue. Marie Victoire Burnouf, sans profession, décède le 15 février 1916 à l’Hospice de Saint Vaast la Hougue, rue Croix-Marigny (acte no 18).

François Auguste Corbet et Marie Jeanne Rosalie Marion ont eu 5 enfants.

Marie Louise Rosalie Corbet naît le 22 juillet 1857 à Saint Vaast la Hougue (acte no 135 – vue 234/513 – 1856 ~ 1858). Marie Louise Rosalie décède à Saint Vaast le 16 juillet 1858 (acte no 139 – vue 413/513 – 1856 ~ 1858).

Marie Jacqueline Corbet naît le 21 décembre 1858 à Saint Vaast la Hougue (acte no 241 – vue 471/513 – 1856 ~ 1858).

Augustine Mathilde Alphonsine Corbet naît le 1er septembre 1861 à Saint Vaast la Hougue (acte no 148 – vue 403/469 – 1859 ~ 1861).

François Germain Corbet naît le 21 mars 1863 à Saint Vaast la Hougue (acte no 45 – vue 174/468 – 1862 ~ 1864). François Germain décède à Saint Vaast le 30 juillet 1866 (acte no 171 – vue 277/501 – 1865 ~ 1867).

Rosalie Victorine Madeleine Corbet naît le 16 février 1865 à Saint Vaast la Hougue (acte no 35 – vue 22/501 – 1865 ~ 1867). Sans profession, elle épouse le samedi 6 novembre 1886 au Havre Pierre Victor Leperchey (acte no 879 – vue 342/506 – 1886/07/01 ~ 1886/12/31), menuisier, né au Havre le 30 avril 1862 (acte no 986 – vue 263/416). demeurant au Havre 6 rue Saint-Pierre avec sa mère, fils de feu Pierre Evremont Leperchey décédé au Havre le 25 juin 1875 et de Victoire Marie Clara Cartigny, marchande de beurre. Rosalie Victorine Madeleine décède le 9 octobre 1916 au Havre (acte no 3760).

François Clair Le Conte et Marie Victoire Jouan

François Clair Le Conte, fils de Jacques Clair Le Conte et de Bonne Françoise Corbet, naît le 30 janvier 1809 à Saint Vaast la Hougue (vue 125/237 – 1808 ~ 1809). François Clair Le Conte, marin, épouse le 8 juin 1835 à Saint Vaast la Hougue Marie Victoire Jouan (acte no 89 – vues 367 et 368/728 – 1833 ~ 1837), née à Saint Vaast le 25 avril 1811 (vue 172/396 – 1810 ~ 1812) fille majeure de feu Étienne François Jouan, menuisier, né le 5 mai 1762 à La Pernelle (vue 37/167 – 1756 ~ 1782) et de dame Catherine Germaine Foliot (ou Folliot) âgée de 64 ans, domiciliée à Saint Vaast. François Clair Le Conte, marin, décède le 20 avril 1891 à Saint Vaast la Hougue rue Croix-Marigny à l’âge de 82 ans (acte no 38 – vue /325 – 1890 ~ 1892).

François Clair Le Conte et Marie Victoire Jouan ont eu 9 enfants.

Anne Marie Françoise Le Conte naît le 21 juin 1835 à Saint Vaast la Hougue (acte no 182 – vue 567/728 – 1833 ~ 1837). Anne Marie Françoise décède le 16 mai 1842 à Saint Vaast (acte no 91 – vue 717/792 – 1838 ~ 1842) à l’âge de sept ans.

Louis Auguste François Le Conte naît le 8 décembre 1836 à Saint Vaast la Hougue (acte no 96 – vue 372/728 – 1833 ~ 1837). Louis Auguste François Le Conte décède du choléra à Saint Vaast le 31 mai 1849 à l’âge de 12 ans (acte no 114 – vue 500/565 – 1846 ~ 1849) au même moment que sa sœur Marie Rose.

Charles Eugène Le Conte et Désiré François Le Conte naissent le 20 novembre 1838 à Saint Vaast la Hougue (actes no 181 et no 182 – vues respectives 124 et 125/792 – 1838 ~ 1842). Désiré François Le Conte tombe à la mer et disparaît le 3 février 1863 à onze heures 45 minutes du matin étant au mouillage du Baraï (fleuve Cambodge Cochinchine) suivant procès verbal de disparition dressé à bord de l’Avalanche le dit jour. Passé aux absents sans nouvelles le 30 mars 1864 conformément à la Dépêche Ministérielle du 26 mars 1864 (Procès-verbal de disparition du 8 juillet 1863 Saint Vaast la Hougue – acte no 127 – vue 224/468 – 1862 ~ 1864).

L’Avalanche canonnière à vapeur, de 1ère classe armée à Cherbourg, commandée par M. Vergne Lieutenant de Vaisseau.

Procès-verbal de disparition

Cejourd’hui le trois du mois de février de l’an mil huit cent soixante à onze heures 45 minutes du matin étant au mouillage du Baraï (fleuve Cambodge) Cochinchine.

Par devant nous Ledentu Edouard Alexandre, Commis de Marine Officier d’administration de l’Avalanche sont comparus Kphouant, Pierre Louis, quartier maître de manœuvre de 1ère Classe et Kerleguet, Jean Marie, Matelot de 3ème Classe lesquels nous ont déclaré que Lecomte Désiré François, fils de François Clair et de Jeanne Marie, âgé de 24 ans né à St Vaast arrondissement de Valognes département de la Manche domicilié avant son embarquement à Saint Vaast arrondissement de Valognes département de la Manche inscrit sur le rôle d’équipage en qualité de matelot de 3ème classe étant à faire sur la dunette est tombé à l’eau et n’a reparu à la surface qu’un instant après lequel il a disparu complètement. Kphouant et Kerleguet s’étant jetés à l’eau n’ont pu réussir à le retrouver et toutes les recherches opérées dans ce but sont restées infructueuses. Et pour constater l’événement dont il s’agit nous avons dressé sur le rôle d’équipage à la suite des actes de l’état civil le présent procès verbal qui a été signé par les sieurs Kphouant et Kerleguet et par nous après leur en avoir donné lecture.

A bord, les jours, mois et an que dessus. Signé Ledentu. Les témoins : Kphouant et Kerleguet. Vu pour l’égalisation de la signature de M Ledentu. Parie le 18 avril 1863. Le Ministre de la Marine et des Colonies. Par délégation du Ministre. Le Chef du Cabinet. Signé : illisible. pour transcription conforme faite aux registres des actes de l’État Civil de la commune de Saint-Vaast-la-Hougue conformément à la loi par nous Maire soussigné le 8 juillet 1863.

La consultation de la base Cimarconet en ce qui concerne Charles Eugène Le Conte, retourne les informations ou enregistrements suivants :

État civil

Date de naissance : 20/11/1838
Lieu de naissance : SAINT-VAAST-LA-HOUGUE
Père : LECONTE François Clair
Mère : JOUAN Marie Victoire

Description Physique

Taille : 150 cm
Poil : blond
Yeux : bleus
Front : bombé
Nez : moyen
Bouche : moyenne
Menton : rond
Visage : ovale

Carrière dans la marine d’État

Mousse en 1850
Novice en 1854
Matelot en 1856
A servi sur un bâtiment de l’État
Actions d’éclats et récompenses : certificat de bonne conduite
Service État : 072 mois 07 jours

Vie professionnelle

Première mention d’activité en 1850
Pêche
Navigation commerce

Suivi dans l’inscription maritime

Quartier : LA HOUGUE
Syndicat : SAINT-VAAST
Première inscription dans le quartier en 1850
Dernière inscription dans le quartier en 1866

Les pages matriculaires concernant Charles Eugène Le Conte sont disponibles à ces adresses :

  1. Référence archivistique 1
  2. Référence archivistique 2
  3. Référence archivistique 3
  4. Référence archivistique 4
  5. Référence archivistique 5
  6. Référence archivistique 6
  7. Référence archivistique 7
  8. Référence archivistique 8

La consultation de la base Cimarconet en ce qui concerne Désiré François Le Conte, retourne les informations ou enregistrements suivants :

État civil

Date de naissance : 20/11/1838
Lieu de naissance : SAINT-VAAST-LA-HOUGUE
Père : LECONTE François-Clair
Mère : JOUAN Marie-Victoire

Description Physique

Poil : châtain
Yeux : bleus
Front : couvert
Nez : petit
Bouche : moyenne
Menton : fourchu
Visage : ovale

Carrière dans la marine d’État

Mousse en 1849
Novice en 1854
Matelot en 1856
A servi sur un bâtiment de l’État
Service État : 025 mois 22 jours

Suivi dans l’inscription maritime

Quartier : LA HOUGUE
Absent sans nouvelles le 30/03/1864

Les pages matriculaires concernant Désiré François Le Conte sont disponibles à ces adresses :

  1. Référence archivistique 1
  2. Référence archivistique 2
  3. Référence archivistique 3
  4. Référence archivistique 4
  5. Référence archivistique 5
  6. Référence archivistique 6
  7. Référence archivistique 7

Marie Rose Le Conte naît le 22 juin 1841 à Saint Vaast la Hougue (acte no 101 – vue 590/792 – 1838 ~ 1842). Marie Rose Le Conte décède du choléra à Saint Vaast le 31 mai 1849 à l’âge de 8 ans (acte no 115 – vue 501/565 – 1846 ~ 1849) en même temps que son frère, Louis Auguste François.

Eugénie Marie Le Conte naît le 6 novembre 1844 à Saint Vaast la Hougue (acte no 169 – vue 243/391 – 1843 ~ 1845).

Clarisse Marie Augustine Le Conte naît le 1er mai 1846 à Saint Vaast la Hougue (acte no 67 – vue 60/565 – 1846 ~ 1849).

Marie Thérèze Le Conte naît le 27 juin 1848 à Saint Vaast la Hougue (acte no 123 – vue 360/565 – 1846 ~ 1849).

Edmond Le Conte naît le 10 octobre 1852 à Saint Vaast la Hougue (acte no 198 – vue 452/490 – 1850 ~ 1852). Edmond épouse le 24 octobre 1907 à Cherbourg, Marie Eugénie Madeleine Gismanel (?). Edmond Le Conte décède à Cherbourg le 18 décembre 1923.

La consultation de la base Cimarconet en ce qui concerne Edmond Le Conte, retourne les informations ou enregistrements suivants :

État civil

Date de naissance : 10/10/1852
Lieu de naissance : SAINT-VAAST-LA-HOUGUE
Père : LECONTE François Clair
Mère : JOUAN Marie Victoire

Description Physique

Poil : blond
Yeux : bleus
Front : haut
Nez : moyen
Bouche : moyenne
Menton : rond
Visage : ovale

Carrière dans la marine d’État

Mousse en 1865
Novice en 1868
Matelot en 1870

Vie professionnelle

Première mention d’activité en 1865
Dernière mention d’activité en 1873

Suivi dans l’inscription maritime

Quartier : LA HOUGUE
Syndicat : LA HOUGUE
Première inscription dans le quartier en 1865
Dernière inscription dans le quartier en 1873
Changement de quartier : CHERBOURG
Sorti du quartier : 20/05/1873

Les pages matriculaires concernant Edmond Le Conte sont disponibles à ces adresses :

  1. Référence archivistique 1
  2. Référence archivistique 2
  3. Référence archivistique 3
  4. Référence archivistique 4
  5. Référence archivistique 5

Les enfants de Bonne Françoise Corbet et de Jacques Clair Le Conte

Bonne Françoise Corbet (ou Corbé), fille de Jean Pierre Denis Corbet et de Suzanne Renet, naît le mercredi 22 mai 1782 à Beuzeville sur le Vey (50), dans le canton de Carentan (vue 4/111 – 1782 ~ 1791), et décède le 19 octobre 1864 à Saint Vaast la Hougue (acte no 173 – vue 414/468 – 1862 ~ 1864) à l’âge de 78 ans. Elle épouse le 20 mai 1806 à Saint Vaast la Hougue (vues 227 et 228/451 – An XIII ~ 1807), Jacques Clair Le Conte ou Le Comte, né le 2 juillet 1774 à Morsalines, fils majeur de feu Jacques Le Conte décédé à Saint Vaast le 10 frimaire An XIII (1er décembre 1804) et de feue Anne Voisin décédée à Morsalines le 22 octobre 1783 ; Jacques Le Conte, marin puis poissonnier, décède le 15 septembre 1835 à Saint Vaast la Hougue (acte no 139 – vue 398/728 – 1833 ~ 1837).

Bonne Françoise Corbet et Jacques Clair Le Conte ont eu 8 enfants.

Marie Françoise Claire Le Conte et Bonne Françoise Le Conte naissent le 8 février 1807 à Saint Vaast la Hougue (vue 324/451 – An XIII ~ 1807). Marie Françoise décède le 15 février 1807 à Saint Vaast, âgée de 11 jours (vue /451 – An XIII ~ 1807). Quant à Bonne Françoise Le Conte, elle décède le 6 mai 1821 à Saint Vaast la Hougue à l’âge de quatorze ans (vue 38/227 – 1821 ~ 1822 ).

François Clair Le Conte naît le 30 janvier 1809 à Saint Vaast la Hougue (vue 125/237 – 1808 ~ 1809). François Clair Le Conte, marin, épouse le 8 juin 1835 à Saint Vaast la Hougue Marie Victoire Jouan (acte no 89 – vues 367 et 368/728 – 1833 ~ 1837), née à Saint Vaast le 25 avril 1811 (vue 172/396 – 1810 ~ 1812) fille majeure de feu Étienne François Jouan, menuisier, né le 5 mai 1762 à La Pernelle (vue 37/167 – 1756 ~ 1782) et de dame Catherine Germaine Foliot (ou Folliot) âgée de 64 ans, domiciliée à Saint Vaast. François Clair Le Conte, marin, décède le 20 avril 1891 à Saint Vaast la Hougue rue Croix-Marigny à l’âge de 82 ans (acte no 38 – vue /325 – 1890 ~ 1892).

La consultation de la base Cimarconet en ce qui concerne François Clair Le Conte, retourne les informations ou enregistrements suivants :

État civil

Date de naissance : 30/06/1809
Lieu de naissance : SAINT-VAAST-LA-HOUGUE
Père : LECONTE Clair
Mère : CORBET Anne
Épouse de rang 1 : JOUAN – Marie
Nombre d’enfants : 4

Description Physique

Taille : 155 cm
Poil : blond
Yeux : gris
Front : bas
Nez : pointu
Bouche : moyenne
Menton : rond
Visage : ovale

Carrière dans la marine d’État

Novice en 1828
Matelot en 1833
A servi sur un bâtiment de l’État
Service État : 006 mois 29 jours

Vie professionnelle

Première mention d’activité en 1828
Pêche
Navigation commerce
Service au commerce : 172 mois 25 jours
Service à la petite pêche : 322 mois 08 jours

Suivi dans l’inscription maritime

Quartier : LA HOUGUE
Syndicat : SAINT-VAAST
Première inscription dans le quartier en 1828
Passé hors de service le 30/06/1859

Les pages matriculaires concernant François Clair Le Conte sont disponibles à ces adresses :

  1. Référence archivistique 1
  2. Référence archivistique 2
  3. Référence archivistique 3
  4. Référence archivistique 4
  5. Référence archivistique 5
  6. Référence archivistique 6
  7. Référence archivistique 7
  8. Référence archivistique 8
  9. Référence archivistique 9
  10. Référence archivistique 10
  11. Référence archivistique 11

Nicolas Jean Martin Le Conte (ou Le Comte) naît le 5 janvier 1811 à Saint Vaast la Hougue (vue 137/396 – 1810 ~ 1812). Nicolas Le Conte décède le 19 janvier 1811 à Saint Vaast âgé de quinze jours (vue 141/396 – 1810 ~ 1812).

Rosalie Louise Le Conte naît le 20 août 1812 à Saint Vaast la Hougue (vue 328/396 – 1810 ~ 1812). Rosalie Louise Le Conte décède le 7 septembre 1812 à Saint Vaast âgée de dix-huit jours (vue 337/396 – 1810 ~ 1812).

Anne Scholastique Le Conte naît le 6 novembre 1813 à Saint Vaast la Hougue (vue 116/293 – 1813 ~ 1814). Sur le Registre d’État civil, il est écrit « L’an Mil huit Cent Treize le huitième jour du mois d’Octobre avant Midi. » Anne Le Conte, journalière, épouse le 25 octobre 1849 à Saint Vaast la Hougue (acte no 211 – vue 542/565 – 1846 ~ 1849) Victor Valentin Martin Baude, maçon né à Quettehou le 9 novembre 1820 et y domicilié, fils majeur de Jacques Gilles Baude, décédé à Quettehou le 11 mars 1854 et de Anne Charlotte Blanchemain.

Marie Anne Madeleine Le Conte (ou Magdeleine) naît le 6 mai 1818 à Saint Vaast la Hougue (vue 33/375 – 1818 ~ 1820). Marie Anne Madeleine Le Conte, sans profession, épouse le 26 novembre 1845 à Saint Vaast la Hougue (acte no 162 – vue 379/391 – 1843 ~ 1845) Désiré Auguste Bourdet, cordonnier, né le 5 mai 1821 à Saint Vaast et y domicilié, fils mineur de feu Auguste Alexandre Bourdet décédé à Saint Vaast le 17 avril 1844 et de Bonne Marie Le Praël.

Louis François Bonaventure Le Conte naît le 7 juillet 1816 à Saint Vaast la Hougue (vue 210/403 – 1815 ~ 1817), en présence du Sieur Louis François Corbet, cousin germain maternel de l’enfant, âgé de 23 ans, marin. Louis François décède le 7 janvier 1841 à Saint Vaast, âgé de 24 ans, trouvé mort dans la mer près de la jetée neuve (acte no 9 – vue 540/792 – 1838 ~ 1842).

La consultation de la base Cimarconet en ce qui concerne Louis François Bonaventure Le Conte, retourne les informations ou enregistrements suivants :

État civil

Date de naissance : 07/07/1816
Lieu de naissance : SAINT-VAAST-LA-HOUGUE
Date de décès : 07/01/1841
Lieu de décès : SAINT-VAAST-LA-HOUGUE
Circonstances du décès : trouvé mort dans la mer
Père : LECONTE Jacques-Clair
Mère : CORBET Bonne-Françoise

Description Physique

Taille : 172 cm
Poil : châtain
Yeux : gris
Front : ordinaire
Nez : gros
Bouche : grande
Menton : rond
Visage : ovale

Carrière dans la marine d’État

Mousse en 1832
Novice en 1832
Apprenti ouvrier en 1834
Ouvrier en 1836

Vie professionnelle

Première mention d’activité en 1832
Dernière mention d’activité en 1841

Suivi dans l’inscription maritime

Quartier : LA HOUGUE
Syndicat : SAINT-VAAST
Première inscription dans le quartier en 1832
Dernière inscription dans le quartier en 1841

Les pages matriculaires concernant Louis François Bonaventure Le Conte sont disponibles à ces adresses :

  1. Référence archivistique 1
  2. Référence archivistique 2
  3. Référence archivistique 3
  4. Référence archivistique 4

Les descendants de Marie Marguerite Corbet et de Philippe Mesnil à Valcanville

Marie Margueritte Corbet, fille de Denis Corbet et de Marie Le Brique, naît le 4 janvier 1715 à Canteloup (vue 1/7 – 1715) et décède le 14 ventôse an VI (4 mars 1798) à Valcanville. Les relevés sont manquants sur la période 1798 pour les sépultures de cette commune, à l’exception des tables décennales des années 1792 ~ An X. Marie, Margueritte Corbet épouse le jeudi 7 août 1732 à Canteloup (vue 6/8 – 1732), Philippe Mesnil dit La Rigolle, né le 19 septembre 1701 à Valcanville (vue 95/100 – 1701 ~ 1710), fils de Philippe et de Michelle Le Gendre de la paroisse de Valcanville, boulanger. Philippe Mesnil décède le 19 septembre 1771 à Valcanville (vue 106/214 – 1765 ~ 1777) à l’âge de 66 ans environ.

Notes : Ne pas confondre avec Philippe Mesnil, le Maire de Valcanville jusqu’en 1806. Ce dernier décède le 16 janvier 1807 à Valcanville, cultivateur, section du Marais, à l’âge de 81 ans, veuf, fils de Guillaume et de Marie Anne Cachet (vue 194/228 – An XI ~ 1807). Une autre Marie Marguerite Corbet décède le 9 brumaire AN IX à Valcanville à l’âge de 55 ans, native de Champleloup et demeurante à Valcanville.

Marie Marguerite Corbet et Philippe Mesnil ont eu 6 enfants.

Marie Anne Gabrielle Mesnil naît le 16 octobre 1733 à Canteloup (vue 6/6 – 1733). Elle a pour parrain et marraine, Denis Corbet et Marie La Brique, ses aïeux maternels. Marie Anne Gabrielle Mesnil épouse le jeudi 19 septembre 1754 à Valcanville Jean François Fafin, né à Tamerville, fils de feu Jean Fafin et de Marguerite Ermisse de la paroisse de Tamerville (vue 127/295 – 1745 ~ 1764). Marie Anne Gabrielle Mesnil décède le 21 août 1755 à Valcanville (vue 141/295 – 1745 ~ 1764) en la maison de son mari paroisse de la Pernelle, âgée d’environ 22 ans.

Jean Anthoine Mesnil naît le jeudi 10 décembre 1739 à Valcanville (vue 146/210 – 1729 ~ 1744). Jean Antoinne Mesnil décède le 8 avril 1745 à Valcanville à l’âge de 5 ans environ (vue 5/295 – 1745 ~ 1764).

Marie Charlotte Mesnil naît le 14 décembre 1742 à Valcanville (vue 184/210 – 1729 ~ 1744).

Françoise Jacqueline Mesnil naît le 3 décembre 1745 à Valcanville (vue 18/295 – 1745 ~ 1764).

Charles François Mesnil naît le 3 mai 1749 au Vicel (vue 2/7 – 1749). Il épouse en premières noces, le 22 juillet 1769 à Valcanville (vues 72 et 73/214 – 1765 ~ 1777), Marie Anne Ermisse, née vers 1752, fille de Pierre Ermisse et de Catherine Mesnil, et décédée le 5 décembre 1792 à Valcanville à l’âge de 40 ans environ (vue 233/237 – 1778 ~ 1792). Veuf de Marie Anne Ermisse, Charles François Mesnil épouse en deuxièmes noces le 15 avril 1793 An II de la République à Valcanville, à l’âge de 44 ans, Jeanne Dogier, fille majeure de feu Jean Dogier et de Marie Anne La Loe, âgée de 43 ans (vue 38/174 – 1793 ~ An V) et née le 12 septembre 1749 à Valcanville (vue 67/295 – 1745 ~ 1764). Jeanne Dogier meurt le 20 avril 1816 à Valcanville, à l’âge de 66 ans, fileuse domiciliée rue Gaillard (vues 97 et 98/146 – 1813 ~ 1817). Puis Charles François Mesnil, âgé de 69 ans, veuf, épouse en troisièmes noces Jeanne Françoise Sorel le 3 septembre 1818 à Valcanville (vues 18 et 19/123 – 1818 ~ 1822). Jeanne Françoise Sorel est âgée de 41 ans à son mariage, fileuse domiciliée à Valcanville, née à Tocqueville le 8 août 1777, veuve de feu Louis Vastel décédé à Valcanville le 25 novembre 1810, fille majeure de feu Pierre Sorel et de feue Jeanne Françoise Poirier, tous deux décédés à Tocqueville. Boulanger, puis boucher, Charles François Mesnil décède à Valcanville le dimanche 6 décembre 1829, à l’âge de 80 ans (acte no 58 – vue 50/167 – 1828 ~ 1832).

La consultation de la base Cimarconet en ce qui concerne Charles François Mesnil, retourne les informations ou enregistrements suivants :

Etat civil

Date de naissance : 1748
Lieu de naissance : VALCANVILLE
Père : MESNIL Philippe
Mère : CORBET Marie
Profession du père : laboureur

Description Physique

Taille : petite
Poil : châtain

Carrière dans la marine d’État

Novice en 1765

Vie professionnelle

Suivi dans l’inscription maritime

Quartier : LA HOUGUE
Syndicat : LA HOUGUE

La page matriculaire concernant Charles François Mesnil est disponible à cette adresse :

  1. Référence archivistique 1

Charlotte Mesnil naît le 7 novembre 1752 à Valcanville (vue 102/295 – 1745 ~ 1764) nommée par Guillaume Charles Blondel Sieur de la Blonderie de cette paroisse notaire Royal de Barfleur assisté de demoiselle Jacquelinne Heulare son épouse. Charlotte Mesnil décède le 18 janvier 1754 à Valcanville, âgée d’environ 1 an (vues 129 et 130/295 – 1745 ~ 1764).

Guillaume Corbet et Anne FIchet, une famille Corbet nombreuse

Acte de décès de Guillaume Corbet

Copie acte de décès de Guillaume Corbet le 15 juin 1772 à Sainte-Geneviève (50)

Guillaume Corbet (Guilleaume) est le fils de Jacques Corbet et de Marie Auvray, de la paroisse de Canteloup. Il naît en 1692 à Canteloup. Il épouse le 6 août 1733 à Canteloup Marie Anne Fichet fille de Charles et de Jeanne Le Pöettevin originaires de la paroisse de Teurthéville-Bocage, demeurante en celle du Vaast (vue 5/6 – 1733). Marie Anne Fichet, née le 14 juillet 1709 à Teurthéville-Bocage (vue 97/260 – 1701 ~ 1725), femme de Guillaume Corbet, décède le 2 juin 1759 à Canteloup à l’âge d’environ 50 ans (vue 209/316 – 1756 ~ 1792). Quant à Guillaume, laboureur, il décède à Sainte-Geneviève (50), le 15 juin 1772, à l’âge de 80 ans (page 6/55 – 1760 ~ 1773).

Le couple Guillaume Corbet et Anne Fichet a eu 9 enfants.

Charles Corbet fils de Guillaume Corbet et d’Anne Fichet naît le 10 juin 1735 à Canteloup (vue 3/5 – 1735). Il se marie le 29 novembre 1760 à Sainte-Geneviève (50), avec Bonne Levaillant, née à Barfleur, fille majeure de feu Jacques et de Geneviève Lebrequier de la paroisse de Barfleur (vue 94/110 – 1760 ~ 1773). Au mariage de Charles, ses parents, Guillaume et Anne Fichet de la paroisse de Canteloup, demeurent et sont domiciliés de fait depuis deux ans dans la paroisse de Tocqueville. Charles Corbet décède le mardi 5 août 1806 à Sainte-Geneviève à l’âge d’environ 70 ans (vue 10/12 – 1806).

Marie Anne Geneviève Corbet naît le 4 janvier 1737 à Canteloup (vue 1/11 – 1737). L’enfant décède le 19 janvier de la même année, âgée de 15 jours (vue 4/11 – 1737).

Catherine Françoise Corbet naît le 12 ou 13 mars 1738 à Canteloup (vue 3/6 – 1738).

Pierre Julien Corbet naît le 16 février 1741 à Canteloup (vue 2/7 – 1741). Pierre se marie le 27 novembre 1770, à Sainte-Geneviève (50), avec Marie Magdeleine Lesage, meunière, fille de Noël et de feue Marie Le Reverend de la paroisse de Quettehou (vues 25 et 26/110 – 1760 ~ 1773). Marie Madeleine Lesage (Le Sage) décède le 10 nivôse an X (soit le 31 décembre 1801) à Gatteville-Le Phare à l’âge de 64 ans (vue 32/158 – An X ~ An XIII). Pierre Julien épouse le 16 floréal An XIII à Barfleur (soit le 6 mai 1805), en secondes noces, Marie Jacqueline David (ou Davy ou Davi), fille de feu Guillaume Charles David et de feue Marie Geneviève Fouquet (vue 216/316 – An XI ~ 1807), née à Barfleur le 18 janvier 1750. Pierre Corbet décède le 10 mars 1808 à Gatteville-Le Phare à l’âge peut-être de 69 ans, meunier puis fendeur de pierres (vue 61/197 – An XIV ~ 1811).

Jeanne Françoise Corbet naît le 5 avril 1743 à Canteloup (vue 3/6 – 1743).

Marie Françoise Corbet naît le 25 mars 1745 à Canteloup (vue 2/6 – 1745).

Charlotte Louise Corbet naît le 29 septembre 1747 à Canteloup (vue 3/7 – 1747). Charlotte épouse le 15 mai 1770 à Canteloup Nicolas Le Maresquier de la paroisse de Gonneville, canton de Saint-Pierre-Église, fils de feu Jean Baptiste et de Margueritte Compère (vue 92/316 – 1756 ~ 1792).

Jacques Corbet naît le lundi 5 octobre 1750 à Canteloup (vue 4/9 – 1750).

Anne Henriette Corbet naît le mercredi 28 novembre 1753 à Canteloup (vue 5/9 – 1753).

La consultation de la base Cimarconet en ce qui concerne Jacques Corbet, retourne les informations ou enregistrements suivants :

État civil

Date de naissance : 05/10/1750
Lieu de naissance : CANTELOUP
Père : CORBET Guillaume
Mère : FICHET Anne
Profession du père : laboureur

Description Physique

Taille : moyenne
Poil : châtain

Carrière dans la marine d’État

Novice en 1775
Matelot en 1776
A servi sur un bâtiment de l’État

Vie professionnelle

Première mention d’activité en 1775
Dernière mention d’activité en 1780
Pêche

Suivi dans l’inscription maritime

Quartier : LA HOUGUE
Syndicat : SAINT-VAAST
Première inscription dans le quartier en 1775
Dernière inscription dans le quartier en 1787

Les pages matriculaires concernant Jacques Corbet sont disponibles à ces adresses :

  1. Référence archivistique 1
  2. Référence archivistique 2
  3. Référence archivistique 3

Louis Corbet et Anne Trésor, les ancêtres communs de la cousinade

Louis Corbet et Anne Trésor, nos ancêtres à la 5è génération suivant le droit canon

Louis François Bonaventure Corbet naît le 4 février 1793 An second de la République à Saint Vaast la Hougue (canton de Quettehou) (vue 107/281 – 1791 ~ An V) de Suzanne Catherine Corbet, journalière âgée de 24 ans, mère célibataire, qui accouche en la maison de sa mère, Suzanne René.

Louis-François Corbet, fils majeur et naturel de Suzanne-Catherine Corbet, épouse le 28 février 1823 à Saint Vaast la Hougue (vue 24/366 – 1823 ~ 1825) Anne Scholastique Trésor, ménagère, fille de Pierre Trésor et d’Anne Lefevre, cultivateurs, née le 25 vendémiaire an XI (soit le 17 octobre 1802) à Saint Vaast la Hougue (vue 5/290 – An XI ~ An XII) et décédée le 12 août 1864, toujours à Saint Vaast la Hougue (acte no 142 – vue 398/468 – 1862 ~ 1864). Quant à Louis François, marin, il décède rue des Thins âgé de 74 ans à Saint Vaast la Hougue le 30 janvier 1867 (acte no 18 – vue 374/501 – 1865 ~ 1867).

Sur l’acte de mariage du 28 février « Corbet & Trésor », il est écrit que Louis-François Bonaventure Corbet est « né en cette commune le 4 janvier mil sept cent quatre vingt treize,… », or il s’agit tout simplement d’une erreur de retranscription, Louis-François Corbet étant bien né le 4 février de cette année et non le 4 janvier comme semble l’attester l’acte d’État civil.

Louis François Bonaventure Corbet et Anne Scholastique Trésor ont eu 11 enfants.


Louis Pierre François Corbet est le premier enfant du couple. Il naît le 11 décembre 1824 à Saint Vaast la Hougue (vue 213/366 – 1823 ~ 1825). L’un des deux témoins à la naissance du garçon n’est autre que son grand-père maternel, Pierre Trésor, voiturier âgé de 51 ans. Louis Pierre François Corbet, maître au cabotage, domicilié à Cherbourg, épouse le 12 janvier 1861 à Cherbourg, Justine Belliard (acte no 13 – vues 15 et 16/279 – 1861), couturière domiciliée également à Cherbourg, rue du nord, née à Saint Vaast la Hougue le 9 mai 1825, fille de Jacques Louis Thomas Belliard décédé à Cherbourg le 30 juin 1854 et de Bonne Blanvilain décédée audit Saint Vaast le 17 mai 1825. Les époux ont fait un contrat de mariage le 10 janvier 1861 devant Me Delaporte, notaire à la résidence de Cherbourg (témoin au mariage : Jean Louis Corbet, marin, âgé de 26 ans, domicilié à Saint Vaast la Hougue, frère de l’époux). Louis Pierre François Corbet, journalier à la marine, décède dans le trajet de son domicile rue Tour Carrée à l’Hôpital maritime, le 29 mai 1875 à Cherbourg (acte no 400 – vue 105/266 – 1875) à l’âge de 50 ans. Quant à son épouse, Justine Belliard, couturière, pensionnée de la Marine, elle décède le 4 juillet 1894 à Cherbourg en l’établissement des Petites Sœurs des Pauvres, sis à Cherbourg, rue de Paris (acte no 758 – vue 193/349 – 1894).

La consultation de la base Cimarconet en ce qui concerne Louis Pierre François Corbet, retourne les informations ou enregistrements suivants :

État civil

Date de naissance : 11/12/1824
Lieu de naissance : SAINT-VAAST-LA-HOUGUE
Date de décès : 29/05/1875
Lieu de décès : CHERBOURG
Père : CORBET Louis François Bonaventure
Mère : TRESOR Scholastique

Description Physique

Taille : 166 cm
Poil : brun
Yeux : bruns
Front : couvert
Nez : épaté
Bouche : grosse
Menton : rond
Visage : ovale

Carrière dans la marine d’État

Mousse en 1836
Novice en 1839
Matelot en 1842
A servi sur un bâtiment de l’État
Blessures et infirmités : impropre au service, atteint de fistule, congédié à Brest en juin 1846, avec contre-visite en 1854 à Cherbourg
Service État : 051 mois 11 jours

Vie professionnelle

Première mention d’activité en 1836
Dernière mention d’activité en 1870
Pêche
Navigation commerce
Maître au cabotage
Service au commerce : 111 mois 08 jours
Service à la petite pêche : 024 mois 02 jours

Suivi dans l’inscription maritime

Quartier : LA HOUGUE
Syndicat : SAINT-VAAST
Première inscription dans le quartier en 1836
Dernière inscription dans le quartier en 1875

Les pages matriculaires concernant Louis Pierre François Corbet sont disponibles à ces adresses :

  1. Référence archivistique 1
  2. Référence archivistique 2
  3. Référence archivistique 3
  4. Référence archivistique 4
  5. Référence archivistique 5
  6. Référence archivistique 6
  7. Référence archivistique 7
  8. Référence archivistique 8
  9. Référence archivistique 9

Marie Anne Catherine Corbet est née le 4 mai 1826 à Saint Vaast la Hougue (acte no 75 – vue 48/282 – 1826 ~ 1827). C’est le deuxième enfant du couple Corbet ~ Trésor. Marie Anne Catherine Corbet décède du choléra le 19 août 1832 à Saint Vaast la Hougue (acte no 165 – vue /340 – 1831 ~ 1832) au domicile de ses père et mère.

Noël Jean Pierre Corbet naît le 15 janvier 1828 à Saint Vaast la Hougue (acte no 9 – vue 6/434 – 1828 ~ 1830), en présence de Pierre Trésor, âgé de 54 ans, voiturier, aïeul maternel de l’enfant. Noël Corbet, petit-fils maternel du premier comparant, Pierre Trésor, âgé de 54 ans, voiturier, décède à Saint Vaast la Hougue le 8 avril 1828 (acte no 69 – vue 38/434 – 1828 ~ 1830) au domicile de ses père et mère à l’âge de trois mois.

Sur l’acte de naissance du 16 janvier de « Noël Corbet », il est écrit que Noël Jean Pierre Corbet est né « l’an mil huit cent vingt huit, le onzième jour du mois de janvier,… », or il s’agit tout simplement d’une erreur de retranscription, Noël Jean Pierre Corbet est bien né le 15 janvier de cette année et non le 11 janvier comme semble l’attester l’acte d’État civil.

François Auguste Corbet naît le 4 juin 1829 à Saint Vaast la Hougue (acte no 112 – vue 215/434 – 1828 ~ 1830) en présence de Pierre Trésor, voiturier, âgé de 56 ans, aïeul maternel. François Auguste Corbet épouse le 1er septembre 1856 à Saint Vaast la Hougue (acte no 141 – vues 77 et 78/513 – 1856 ~ 1858) Marie Jeanne Rosalie Marion, sans profession, née à Saint Vaast la Hougue le 6 octobre 1828 (acte no 188 – vue 104/434 – 1828 ~ 1830), y domiciliée, fille majeure de feu Jacques Nicolas Marion décédé à Saint Vaast la Hougue le 21 janvier 1833 et de Rosalie Troude domiciliée en cette commune, native de Valcanville. Ils ont passé Contrat de Mariage devant Me Bouillon, notaire à Saint Vaast la Hougue, le 1er septembre 1856. Marie Jeanne Rosalie Marion décède le 23 mai 1866 à Saint Vaast la Hougue (acte no 132 – vue 256/501 – 1865 ~ 1867), à l’âge de 37 ans et neuf mois, sans profession.

Après le décès de sa première épouse, François Auguste Corbet se remarie le 24 juillet 1867 à Saint Vaast la Hougue avec Marie Victoire Burnouf (acte no 109 – vues 421 et 422/501 – 1865 ~ 1867), marin, né en cette ville le 4 juin 1829, fils majeur de Louis François Bonaventure Corbet décédé à Saint Vaast le 30 janvier dernier et de Anne Scholastique Trésor décédée au même lieu le 12 août 1864, veuf de Marie Jeanne Rosalie Marion décédée en cette ville le 23 mai 1866. Marie Victoire Burnouf, sans profession, est née à Lestre le 4 septembre 1832 (acte no 34 – vue 195/206 – 1823 ~ 1832), domiciliée à Saint Vaast, fille de Jean Burnouf, âgé de 70 ans, journalier et domestique à Lestre, domicilié Hameau de l’Église, et de Françoise Bordet décédée à Saint Vaast la Hougue le 25 mai 1866 (acte no 136 – vue 258/501 – 1865 ~ 1867), à l’âge de 72 ans. Un contrat de mariage a été fait le 24 juillet 1867 devant Me Ducet, notaire à Saint Vaast.

François Auguste Corbet décède le 27 juin 1915 à Saint Vaast la Hougue. Marie Victoire Burnouf, sans profession, décède le 15 février 1916 à l’Hospice de Saint Vaast la Hougue, rue Croix-Marigny (acte no 18).

La consultation de la base Cimarconet en ce qui concerne François Auguste Corbet, retourne les informations ou enregistrements suivants :

État civil

Date de naissance : 04/06/1829
Lieu de naissance : SAINT-VAAST-LA-HOUGUE
Père : CORBET Louis François Bonaventure
Mère : TRESOR Anne Scolastique
Épouse de rang 1 : MARION – Marie Jeanne Rosalie
Épouse de rang 2 : BURNOUF – Marie Victoire
Nombre d’enfants : 4

Description Physique

Taille : 164 cm
Poil : châtain roux
Front : ordinaire
Nez : gros
Bouche : grosse
Menton : rond
Visage : ovale

Carrière dans la marine d’État

Mousse en 1838
Novice en 1845
Matelot en 1847
A servi sur un bâtiment de l’État
Actions d’éclats et récompenses : certificat de bonne conduite
Service État : 063 mois 19 jours

Vie professionnelle

Première mention d’activité en 1838
Dernière mention d’activité en 1883
Pêche
Navigation commerce
Service au commerce : 124 mois 20 jours
Service à la petite pêche : 319 mois 24 jours

Suivi dans l’inscription maritime

Quartier : LA HOUGUE
Syndicat : SAINT-VAAST
Première inscription dans le quartier en 1838
Dernière inscription dans le quartier en 1883
Passé hors de service le 04/06/1879

Les pages matriculaires concernant François Auguste Corbet sont disponibles à ces adresses :

  1. Référence archivistique 1
  2. Référence archivistique 2
  3. Référence archivistique 3
  4. Référence archivistique 4
  5. Référence archivistique 5
  6. Référence archivistique 6
  7. Référence archivistique 7
  8. Référence archivistique 8
  9. Référence archivistique 9
  10. Référence archivistique 10

Amand Léonor Corbet naît le 6 avril 1831 à Saint Vaast la Hougue (acte no 57 – vue 35/340 – 1831 ~ 1832). Amand Léonor Corbet, âgé de trente ans, marin, né et domicilié à Saint Vaast, fils majeur de Louis François Bonaventure Corbet et d’Anne Scholastique Trésor, sans profession,  épouse le 13 novembre 1861 à Saint Vaast la Hougue, Rosalie Adélaïde Leterrier (ou Le Terrier), agée de 27 ans, couturière, née le 18 mars 1834 à Saint Vaast la Hougue (acte no 46 – vue 199/728 – 1833 ~ 1837) et y domiciliée, fille majeure de Nicolas Leterrier, natif de Réville et de Augustine Marie Antoinette Hamel, native d’Octeville-l’Avenel, journaliers, domiciliés également à Saint Vaast (acte no 194 – vue 431/469 – 1859 ~ 1861). Les époux ont passé contrat de mariage devant Me Bouillon, notaire à Saint Vaast, le 11 novembre 1861.

Amand Léonor Corbet, marin pêcheur, retraité de la marine, décède le 27 mai 1888 à son domicile Impasse Bertrand 1 à Cherbourg (acte no 484 – vue 125/291 – 1888). Rosalie Adélaïde Leterrier, son épouse, couturière, décède le 21 mai 1915 à Cherbourg, à son domicile sis Impasse Bertrand 1 (acte no 720).

La consultation de la base Cimarconet en ce qui concerne Amand Léonor Corbet, retourne les informations ou enregistrements suivants :

État civil

Date de naissance : 06/04/1831
Lieu de naissance : SAINT-VAAST-LA-HOUGUE
Père : CORBET Louis François Bonaventure
Mère : TRESOR Bonne Escolastique
Épouse de rang 1 : LETERRIER – Rosalie Adélaïde
Nombre d’enfants : 3

Description Physique

Taille : 165 cm
Poil : noir
Yeux : noirs
Front : étroit
Nez : moyen
Bouche : moyenne
Menton : pointu
Visage : ovale

Carrière dans la marine d’État

Mousse en 1842
Novice en 1846
Matelot en 1849
A servi sur un bâtiment de l’État
Actions d’éclats et récompenses : médaille de Crimée

Vie professionnelle

Première mention d’activité en 1842
Pêche
Navigation commerce

Suivi dans l’inscription maritime

Quartier : LA HOUGUE
Syndicat : SAINT-VAAST
Première inscription dans le quartier en 1842

Les pages matriculaires concernant Amand Léonor Corbet sont disponibles à ces adresses :

  1. Référence archivistique 1
  2. Référence archivistique 2
  3. Référence archivistique 3
  4. Référence archivistique 4
  5. Référence archivistique 5
  6. Référence archivistique 6
  7. Référence archivistique 7
  8. Référence archivistique 8
  9. Référence archivistique 9
  10. Référence archivistique 10

Jean Louis François Corbet naît le 23 janvier 1833, rue Neuve à Saint Vaast la Hougue (acte no 27 – vue 35/728 – 1833 ~ 1837). Marin pêcheur, Médaillé de la Baltique, Jean Louis François Corbet décède le 5 mars 1862 à Java, île d’Indonésie faisant partie de l’Insulinde (acte no 93 – vues 203 et 204/468 – 1862 ~ 1864) retranscrit en date du 27 mai 1863 sur les registres de l’État civil de Saint Vaast la Hougue.

De l’extrait des minutes de l’Agence Consulaire de France à Surabaya (capitale de la province indonésienne de Java oriental). Décès du matelot Corbet Jean Louis François appartenant à l’équipage du navire français la Reine des Anges :
« Procès verbal. Par devant nous Pierre Jean Antoine Kervel, Agent Consulaire de France à Sourabaya. A comparue le Sieur Alexandre Guillard capitaine au long cours, commandant du trois mâts français la Reine des Anges du port de Saint-Vaast-la-Hougue, lequel nous a déclaré qu’un des hommes de son équipage le Sieur Corbet Jean Louis François fils de Louis et d’Anne Trésor, né le 23 janvier 1833 à St Vaast département de la Manche, France, matelot de 3ème classe du quartier de la Hougue sous le no 401, gabier à bord de la Reine des Anges, et ayant été embarqué à Bordeaux, aux gages de soixante francs par mois ayant reçu trois mois d’avance en France et un mois à Sourabaya, soit en total la somme de cent quarante francs est décédé à l’hôpital à Sourabaya (où il était entré le vingt quatre février mil huit cent soixante deux) le cinq mars mil huit cent soixante deux, à huit heures du soir de la dissenterie comme il ressort de l’extrait mortuaire officiel qui nous a été délivré et restera annexé au présent Procès-Verbal. Que le dit matelot ayant perdu tous ses effets dans le naufrage du  dit navire du dix au douze janvier dernier ne possédant plus que quelques vêtements avec lesquels il a été inhumé et quelques autres empruntés d’un camarade et qui ont été restitués à ce dernier qu’il n’a laissé aucun argent ni valeur quelconque. Cette déclaration est appuyée du témoignages des Sieurs Danlos Laborde Eugène Joseph, deuxième capitaine et Thomas Coupé Fleury maître charpentier faisant tous deux partie de l’équipage de la Reine des Anges qui ont signé ce procès verbal avec le capitaine Guillard et nous Agent Consulaire sus-qualifié. Dont acte dont une expédition sera envoyée à M. le Consul Général de France à Batavia pour être transmise aux autorités compétentes en France et une autre expédition à Monsieur le Capitaine Guillard.

Sverabaya 10 mars 1800 soixante deux, (Signé) A Guillard, E. Danlos Laborde, Coupé Fleury et P. Kervel. Pour expédition conforme aux minutes des présentes déposées aux Archives de l’Agence Consulaire de France à Sverabaya. L’Agent Consulaire de France à Sverabaya, signé : illisible. Pour transcription conforme faites au présent registre par nous maire de St Vaast la hougue (Conformément à la loi) le vingt sept mars mil huit cent soixante trois. »

La consultation de la base Cimarconet en ce qui concerne Jean Louis François Corbet, retourne les informations ou enregistrements suivants :

État civil

Date de naissance : 24/01/1833
Lieu de naissance : SAINT-VAAST-LA-HOUGUE
Date de décès : 05/03/1862
Lieu de décès : SOURABAYA (JAVA)
Circonstances du décès : à l’hôpital dudit lieu, le jour de son débarquement du trois mâts « Reine des Anges »
Père : CORBET Louis-François-Bonaventure
Mère : TRESOR Anne Scholastique

Description Physique

Taille : 165 cm
Poil : brun
Yeux : bruns
Front : couvert
Nez : fort
Bouche : moyenne
Menton : rond
Visage : rond

Carrière dans la marine d’État

Mousse en 1845
Novice en 1848
Matelot en 1851
A servi sur un bâtiment de l’État
Actions d’éclats et récompenses : médaille de la Baltique certificat de bonne conduite 10/12/1859
Service État : 046 mois 16 jours

Vie professionnelle

Première mention d’activité en 1845
Dernière mention d’activité en 1862
Pêche
Navigation commerce
Service au commerce : 129 mois 11 jours
Service à la petite pêche : 004 mois 24 jours

Suivi dans l’inscription maritime

Quartier : LA HOUGUE
Syndicat : SAINT-VAAST
Première inscription dans le quartier en 1845
Dernière inscription dans le quartier en 1863

Les pages matriculaires concernant Jean Louis François Corbet sont disponibles à ces adresses :

  1. Référence archivistique 1
  2. Référence archivistique 2
  3. Référence archivistique 3
  4. Référence archivistique 4

Jean Louis Corbet naît le 3 décembre 1834 à Saint Vaast la Hougue (acte no 182 – vue 277/728 – 1833 ~ 1837). Jean Louis Corbet, âgé de 24 ans et cinq mois, marin, né et domicilié à Saint Vaast, fils majeur de Louis François Bonaventure Corbet âgé de 65 ans, marin et d’Anne Scholastique Trésor, âgée de 56 ans, sans profession, épouse le 11 mai 1859 à Saint Vaast Marie Justine Le Barbenchon (acte no 79 – vue 44/469 – 1859 ~ 1861), âgée de 22 ans et demi, sans profession, née le 21 septembre 1836 à Saint Vaast la Hougue et y domiciliée, fille majeure de Pierre Napoléon Le Barbenchon, âgé de 49 ans et journalier, et de Marie Legagnieux âgée de 53 ans sans profession, tous deux domiciliés aussi à Saint Vaast. Les deux époux ont passé contrat de mariage devant Me Bouillon, notaire à Saint Vaast la Hougue.

Jean Louis Corbet, maître au cabotage, décède le 23 juin 1900 à Saint Vaast la Hougue (acte no 50). Quant à son épouse Marie Le Barbenchon, elle décède le 1er mai 1904 elle aussi à Saint Vaast (acte no 66).

La consultation de la base Cimarconet en ce qui concerne Jean Louis Corbet, retourne les informations ou enregistrements suivants :

État civil

Date de naissance : 03/12/1834
Lieu de naissance : SAINT-VAAST-LA-HOUGUE
Père : CORBET Bonaventure Louis
Mère : TRESOR Anne Scholastique
Épouse de rang 1 : LEBARBANCHON – Marie Justine
Nombre d’enfants : 5

Description Physique

Taille : 167 cm
Poil : châtain
Yeux : bruns
Front : ordinaire
Nez : moyen
Bouche : moyenne
Menton : rond
Visage : ovale

Carrière dans la marine d’État

Mousse en 1845
Novice en 1849
Matelot en 1852
A servi sur un bâtiment de l’État
Service État : 040 mois 12 jours

Vie professionnelle

Première mention d’activité en 1845
Dernière mention d’activité en 1883
Pêche
Navigation commerce
Maître au cabotage
Service au commerce : 344 mois 16 jours
Service à la petite pêche : 018 mois 03 jours

Suivi dans l’inscription maritime

Quartier : LA HOUGUE
Syndicat : SAINT-VAAST
Première inscription dans le quartier en 1845
Dernière inscription dans le quartier en 1883

Les pages matriculaires concernant Jean Louis Corbet sont disponibles à ces adresses :

  1. Référence archivistiques 1
  2. Référence archivistiques 2
  3. Référence archivistiques 3
  4. Référence archivistiques 4
  5. Référence archivistiques 5
  6. Référence archivistiques 6
  7. Référence archivistiques 7

Auguste Corbet naît le 14 janvier 1837 à Saint Vaast la Hougue (acte no 7 – vue 605/728 – 1833 ~ 1837). Auguste Corbet, maître au cabotage, âgé de 31 ans, épouse le 9 juillet 1868 à Isigny sur Mer (acte no 9 – vue 114/682) Louise Aimée Sénécal, âgée de 23 ans, sans profession, née le 13 mars 1845 à Isigny sur Mer et y demeurante, fille majeure de Jules François Sénécal, entrepreneur de voitures publiques, demeurant à Isigny et de Louise Marie Marie, décédée à Isigny le 25 février 1859. Les époux ont passé contrat de mariage du 2 juillet 1868 à la Cambe (14) devant Maître Bannelois. Les témoins au mariage sont François Auguste Corbet, 39 ans, marin demeurant à Saint Vaast la Hougue, frère de l’époux et Jean Louis Corbet, 34 ans, marin demeurant à Saint Vaast, frère de l’époux.

Auguste Corbet décède le 31 juillet 1894 à Isigny-sur-Mer (acte no 43 – vue 528/594). Il est alors âgé de 57 ans et six mois, marchand épicier, ancien maître au cabotage et décède en son domicile rue Nationale. Quant à son épouse, Louise Aimée Sénécal, elle décède probablement à Bourges, département du Cher (18), après 1906.

La consultation de la base Cimarconet en ce qui concerne Auguste Corbet, retourne les informations ou enregistrements suivants :

État civil

Date de naissance : 14/01/1837
Lieu de naissance : SAINT-VAAST-LA-HOUGUE
Père : CORBET Louis François Bonaventure
Mère : TRESOR Anne Scholastique

Description Physique

Poil : brun
Yeux : gris
Front : couvert
Nez : moyen
Bouche : moyenne
Menton : rond
Visage : ovale

Carrière dans la marine d’État

Mousse en 1849
Novice en 1852
Matelot en 1855
A servi sur un bâtiment de l’État
Actions d’éclats et récompenses : certificat de bonne conduite
Service État : 038 mois 25 jours

Vie professionnelle

Première mention d’activité en 1849
Pêche
Navigation commerce
Maître au cabotage
Service au commerce : 345 mois 25 jours
Service à la petite pêche : 008 mois 15 jours

Suivi dans l’inscription maritime

Quartier : LA HOUGUE
Syndicat : SAINT-VAAST
Première inscription dans le quartier en 1849

Les pages matriculaires concernant Auguste Corbet sont disponibles à ces adresses :

  1. Référence archivistique 1
  2. Référence archivistique 2
  3. Référence archivistique 3
  4. Référence archivistique 4
  5. Référence archivistique 5
  6. Référence archivistique 6
  7. Référence archivistique 7

Marie Rose Augustine Corbet naît le 11 novembre 1838 à Saint Vaast la Hougue (acte no 175 – vue 121/792 – 1838 ~ 1842). Marie Rose Augustine Corbet épouse le 11 janvier 1866 à Saint Vaast la Hougue Édouard Adolphe Piquot (acte no 11 – vue 189/501 – 1865 ~ 1867), marin âgé de 27 ans et cinq mois, né le 25 juillet 1838 à Saint Vaast et y domicilié, fils majeur de Étienne Germain Piquot et de Anne Madeleine Lemière, absente pour cause de maladie. Les époux ont passé contrat de mariage le 8 janvier devant Me Bouillon, notaire à Saint Vaast la Hougue.

Marie Rose Augustine Corbet, pensionnée de la Marine, décède le 7 août 1905 à Cherbourg, 10 rue de la Cayenne [aujourd’hui rue Alfred-Rossel] (acte no 619), tandis que son époux, Édouard Adolphe Piquot (ou Picot), marin, décède le 30 octobre 1896 à Réville.

La consultation de la base Cimarconet en ce qui concerne Édouard Adolphe Picot, retourne les informations ou enregistrements suivants :

État civil

Date de naissance : 24/07/1838
Lieu de naissance : SAINT-VAAST-LA-HOUGUE
Père : PICOT Etienne
Mère : LEMIERE Anne Madeleine
Épouse de rang 1 : CORBET – Marie
Nombre d’enfants : 2

Description Physique

Taille : 170 cm
Poil : châtain
Yeux : bruns
Front : ordinaire
Nez : petit
Bouche : moyenne
Menton : rond
Visage : ovale

Carrière dans la marine d’État

Mousse en 1850
Novice en 1854
Matelot en 1856
A servi sur un bâtiment de l’État
Service État : 036 mois 00 jours

Vie professionnelle

Première mention d’activité en 1850
Dernière mention d’activité en 1882
Pêche
Navigation commerce
Service au commerce : 314 mois 28 jours
Service à la petite pêche : 028 mois 16 jours

Suivi dans l’inscription maritime

Quartier : LA HOUGUE
Syndicat : SAINT-VAAST
Première inscription dans le quartier en 1850
Dernière inscription dans le quartier en 1882

Les pages matriculaires concernant Édouard Adolphe Picot sont disponibles à ces adresses :

  1. Référence archivistique 1
  2. Référence archivistique 2
  3. Référence archivistique 3
  4. Référence archivistique 4
  5. Référence archivistique 5
  6. Référence archivistique 6
  7. Référence archivistique 7
  8. Référence archivistique 8
  9. Référence archivistique 9

Léonore Marie Corbet naît le 30 mai 1841 à Saint Vaast la Hougue (acte no 91 – vue 585792/ – 1838 ~ 1842).

Augustine VIctoire Corbet naît le 14 août 1844 à Saint Vaast la Hougue (acte no 125 – vue 217/391 – 1843 ~ 1845). Augustine Victoire Corbet décède le 8 juin 1849 à Saint Vaast la Hougue à l’âge de 5 ans (acte no 128 – vue 505/565 – 1846 ~ 1849).

Le nom de famille Corbet sur la commune de Canteloup jusqu’au milieu du XVIIIe siècle

Le nom de famille Corbet sur Canteloup de 1693 à 1749

En supplément de l’article « Relevé du patronyme Corbet sur la commune de Canteloup », je procède aujourd’hui à la mise en ligne (du milieu du XVIIIe siècle à la fin du XVIIe) du dépouillement de la paroisse de Canteloup, dans le département de la Manche. Ce comptage a été réalisé à partir de l’an 1749 et en « remontant » jusqu’au premier registre numérisé de la commune de Canteloup, soit l’année 1693.

Années et groupes d’années listés sur la commune de Canteloup (soit 21 actes) :

  • de 1693 à 1749 (55 registres distincts, 1 registre par année) ;
  • de 1730 à 1733 (1 registre de 36 images – Baptêmes, Mariages, Sépultures).

o François Corbet le lundi 6 avril 1693 à Canteloup (vue 1/6 – 1693) fils de Jean Maximilien Corbet et de Françoise Couesnand.

o Marie Anne Guerard le 8 décembre 1694 (vue 3/3 – 1694) fille de François Guerard et de Jeanne Corbet.

o Nicollas Corbet le 10 mars 1695 (vue 3/8 – 1695) fils de Jacques Corbet et de Marie Auvray de la paroisse de Canteloup.

o Guillaume Corbet le 12 avril 1695 (vue 4/8 – 1695) fils de Jean Corbet et de Jeanne Jourdain.

o Michelle Corbet le 12 avril 1695 (vue 4/8 – 1695) fils de Jean Corbet et de Jeanne Jourdain.

François Corbet le 24 mai 1695 (vue 5/8 – 1695) fils de Guillaume, âgé de 10 ans environ.

Catherinne Soleil le 28 mai 1731 (vues 8 et 9/36 – 1730 ~ 1733) femme de Jacques Corbet, âgée d’environ 45 ans, née le 8 juin 1676 à Montfarville et mariée le 24 février 1716 à Canteloup.

x Jacques Corbet le 4 août 1731 (vue 10/36 – 1730 ~ 1733) fils de feu Jean et de Jeanne Jourdain, de Canteloup, et Marie Auvray fille de feu Jacques et de Marie Le Vallois, originaire de la paroisse de Valcanville demeurante et domiciliée en celle de Canteloup.

x Jean Corbet le 13 novembre 1731 (vues 11 et 12/36 – 1730 ~ 1733) fils de Jacques et de Marie Auvray de la paroisse de Canteloup et Marie Burnouf fille de Jean et de Françoise Le Sage, originaire de la paroisse du Mesnil au Val.

o Marie Anne Corbet le 24 mai 1732 (vue 18/36 – 1730 ~ 1733) fille de Jacques et de Marie Anne Auvray.

Marie Anne Corbet le 36 mai 1732 (vue 18/36 – 1730 ~ 1733) fille de Jacques, âgée de deux jours.

o Jean-Baptiste Corbet le 24 juin 1732 (vues 18 et 19/36 – 1730 ~ 1733) fils de Jacques et de Jeanne Marquet.

x Charles Corbet le 24 juillet 1732 (vues 20, 21 et 22/36 – 1730 ~ 1733) fils de Jean Maximilien et de Françoise Couesnand de la paroisse de Canteloup et Anne Godeheult (ou Godeheux) fille naturelle de François et de Marie Anne Payen (née le 2 avril 1685 au Vast) de la paroisse du Vast.

x Philippe Mesnil le jeudi 7 août 1732 (vues 22 et 23/36 – 1730 ~ 1733) fils de Philippe et de Michelle Le Gendre de la paroisse de Valcanville et Marie Margueritte Corbet fille de Denis et de Marie Le Bricque.

o Jean François Corbet le 17 février 1733 (vues 29 et 30/36 – 1730 ~ 1733) fils de Guillaume Corbet et d’Anne Le Monnier.

o Charlotte Corbet le 11 juillet 1733 (vues 33 et 34/36 – 1730 ~ 1733) fille de Bonne Corbet, nommée par Françoise Couesnand assistée de Jean Maximilien Corbet, époux de ladite Couesnand.

o Marie Charlotte le 11 juillet 1733 (vues 33 et 34 /36 – 1730 ~ 1733) une deuxième fille pour Bonne Corbet.

o Jean Baptiste Corbet le 3 août 1733 (vues 33 et 34/36 – 1730 ~ 1733) fils de Charles et d’Anne Lepine.

x Guillaume Corbet le 6 août 1733 (vues 33 et 34/36 – 1730 ~ 1733) fils de Jacques et de Marie Auvray de la paroisse de Canteloup, et Anne Fichet fille de Charles et de Jeanne le Poëttevin, originaire de la paroisse de Teurthéville-Bocage demeurante en celle du Vaast.

Marie Auvray le 29 août 1733 (vue 34/36 – 1730 ~ 1733) âgée de 60 ans environ.

o Marie Anne Gabrielle Mesnil le 16 octobre 1733 (vue 35/36 – 1730 ~ 1733) fille de Philippe et de Marie Margueritte Corbet, parrain et marraine, Denis Corbet et Marie Le Brique son épouse.